Covering

Village Doel

       

Par Vincent Morgan |  Publié le Vendredi 16 Octobre 2009.

Découverte et peinture dans un village abandonné de Belgique. Récit d'une journée entre magie et désolation par l'artiste Jiem.

Un après-midi pluvieux de septembre nous quittons Lille avec Grolou, Flavia et Emer.K, direction la Belgique. Nous nous arrêtons à Gent, ou nous devons rencontrer Roa et Resto, deux peintres locaux. Ils sont au rendez-vous et le programme du jour s'annonce plus qu'alléchant. Ils nous parlent d'un village abandonné, à une heure de route, des murs par centaines, un endroit magique...

 

 

doel belgique

 

 

C'est donc reparti, plus au nord, jusqu'au port d'Anvers. Nous arrivons à Doel, notre destination finale. Premières impressions saisissantes, vision de désolation: rues désertes, fenêtres murées, maisons fermées ou éventrées. Terrains vagues. Quelques Doelenaars habitent encore là, en témoignent les rares voitures garées sur les trottoirs. Des banderoles en Flamand parfois, quelques squats. De superbes peintures sur certains murs, de Roa et Resto pour la plupart. Et tout cela sur fond de cargos glissant sur l'Escaut, devant la centrale nucléaire et ses deux énormes cheminées recrachant de la vapeur d'eau. Mais que se passe-t'il ici, quelle est l'histoire de ce village?

 

 

doel

 

 

rue de doel

 

 

jiem doel street art

 

Photo ci-dessus et ci-dessous par wojofoto


street art dans les rues du village doel

 

doel graffiti

Photo ci-dessus par Ardenswayoflife

 

En fait "l'affaire" Doel est très célèbre en Belgique. Depuis 40 ans, le village est menacé par l'extension des docks, et au cours de la dernière décennie tout s'est brusquement accéléré. Le nouveau terminal du Port doit officiellement s'intaller à l'emplacement même du village, et les habitants ont été priés de faire leurs valises. Mais certains résistent, occupent toujours leurs maisons et peignent des slogans pour la survie du village. Une association est née, Doel 2020, et des artistes sont venus soutenir l'action en peignant sur les murs et en créant des installations. Le contraste entre les maisons vides et les résidents-résistants est saisissant.



C'est dans cette étrange atmosphère que nous nous apprêtons à peindre à même les façades, en pleine rue déserte. Nous pénétrons dans un ancien garage et trouvons des pots de peinture qui tombent à pic. Je déniche aussi d'anciennes bombes de peinture qui viendront compléter ma collection.



Quelques rares passants s'arrêtent devant les façades, ravis de cette nouvelle action. Sortie de nulle part une équipe de télévision allemande, en train de réaliser un reportage sur le village, vient nous filmer et nous interviewer...

 

 

Roa street art a doel

 

 

Merci à Roa et Resto pour cette belle rencontre et la découverte de cet endroit. Un sentiment de malaise et un gros coup de foudre à la fois. Nous reviendrons!

Jiem

 

Plus de photo de Doel


Le Blog de Jiem


Le flickr de Jiem

 

La pièce de Jiem réalisée ce jour là (photo de Kriebel):

 

 

jiem à doel en belgique street art

Toutes les photos de l'article sont de Jiem sauf les photos créditées.

Partager sur: Twitter | Stumbleupon | Digg | Delicious | Instapaper

DERNIERES VIDEOS

Où c'est?