Analyse

Par Cedric Sadai
Publié il y a 2 mois

Un an après la disparition de Hyuro, Helen Bur et Faith47 donnent vie à sa dernière esquisse

Un an après la disparition de Hyuro, Helen Bur et Faith47 donnent vie à sa dernière esquisse

"Douceur de vivre" est un mur-hommage émouvant à Hyuro, par Helen Bur et Faith47.

Hyuro fut sollicitée en Mai 2020 pour réaliser une œuvre à Angers, dans le cadre du festival "Echappées d'Art". L'organisateur est revenu récemment sur ces échanges et le processus créatif de l'artiste.
Ainsi, après avoir échangé des messages, on apprend que a sélectionné sa version préférée, dont voici la vision:
"Le concept du mur que je préfère est une sorte de célébration de la vie. Cela se transpose bien à la période actuelle que nous vivons tous, et également à ma situation personnelle, ce qui me rend l'œuvre très spéciale d'autant que je suis tombée sur un article qui était titré "Angers et la douceur de vivre", c'était un article écrit il y a peu qui parlait des plaisirs simples qu'offre cette ville. L'idée est de voir deux silhouettes danser en partageant une belle couverture, une silhouette sur chaque mur, je pense que tu le comprendras mieux sur l'esquisse, mais je suis contente avec cette idée depuis des mois maintenant."

Hyuro's sketch

Tamara Djurovic, connue sous le nom de Hyuro était alors en traitement pour une leucémie, puis nous a malheureusement quittés quelques mois après, en Novembre, laissant ses admirateurs-trices en deuil, et ce projet inachevé.
Mais cette année, les organisateurs ont décidé de contacter ses amis Axel Void et Escif afin d'amener cette vision à la réalité. Ces derniers ont alors suggéré deux artistes capables de retranscrire parfaitement sa vision: Helen Bur et Faith47.
L'esquisse envisagée est désormais une œuvre splendide nommée "Douceur de vivre". Elle fut peinte il y a quelques semaines par Helen Bur and Faith47 rue Valdemaine au centre ville d'Angers.
"C'était à la fois bizarre et difficile d'essayer d'incarner l'esquisse que Tamara avait prévue pour ce mur. Il était si élégamment pensé, avec son sens de la poésie, de l'espace et de la métaphore."

Faith47