Covering

Expo Traits d’Union 3 & 4

       

Par Chrixcel |  Publié le Mercredi 29 Octobre 2014.

Une centaine d'artistes ont été invités par Artof Popof pour l'expo Traits d’Union à l’Albatros de Montreuil : retour sur les Editions 2013 et 2014.

L'Albatros, un lieu chargé d'histoire(s)...de famille !


Traits d’Union a ouvert les portes de l'Albatros (Montreuil) pour la 4ème fois du 11 au 13 octobre dernier, avec un passage vers le street art, le graffiti et la poésie. Plus de 100 artistes sont invités par Artof Popof chaque année depuis 2011. Nous avons visité le lieu l'an dernier et à l'occasion de ce volet 2014.


Popaye (2013)


Dans cet espace incroyable aux volumes ahurissants, studio mythique des frères Pathé, les artistes (plasticiens mais pas que : graffeurs, peintres, sculpteurs, photographes, vidéastes, musiciens, rappeurs, toasteurs, slameurs et autres bidouilleurs de matières et de mots qui étaient de la partie) ont cohabité et saturé les murs au gré des dégoulinures et panneaux de signalisations, usant pour la plupart de matériaux récupérés pour illustrer la thématique de la ville.


Le Collectif "Photograffée" (2014) - photos Alex Perret, Graffs : Doudou, Caligr, Djalouz, Pesca (2AC - Anartchik crew).


L’écrin même de cette exposition aux allures de squat artistique est le reflet de ce que peut-être une création collective destinée à « ouvrir le passage aux piétons et aux interstices subversifs ». Elle est créée et mise en scène exclusivement par les acteurs de ce mouvement et de cette pensée « fortifiée par Alex Patron, rugisseur général magicien ».


Retro Graffitism (scupture en lettres de bois - 2013)


Onsept (2013)


Ces installations indoor/outdoor faites de bric et de broc, toiles, machines, mobilier, etc, se veulent exubérantes et sans carcans.


Team, un blaze qui veut dire "équipe" (toile, 2013).


Il y en a partout, ça déborde, ça se piétine, ça se trémousse, ça grouille de monde, comme pour reprendre le titre de la 3ème session : « piétons pas sage ».



Artof Popof, artiste peintre aux 5 lignes parallèles, incarne en quelque sorte ces traits d’unions entrecoupés de tracés et courbes, que ce soit sous forme de bandes blanches peintes au sol pour rappeler les passages piétions ou en rappel de la verticalité d’un train saturé de tags.


Artof Popof (2013)


Train, collectif, 2013


Joyeux bordel, foire à tout ou simplement « insurrection des signes », ces quelques jours de respiration dans un lieu d’exposition sans tabous ni compromis, sans sélection à l’entrée ni vocation de rentabilité, ont porté la voix d’artistes qui avant tout se sont fait plaisir.



L’entrée était aussi libre que les penseurs qui ont concocté cette scène ouverte… et ça s’est vu ! Ici, le regard de Vinie (ici en 2013 sur un fond de Caligr)...


Elle s'adonne ci-dessus à la scultpure (2014)


Là, les toiles de Mask, dans le plus pur style graffiti... (2013)


Et l'un de ses lettrages-sculptures (2014)


Quelques touches d'Artof Popof, le maestro de l'expo (2014)


N'oublions pas que dit graffiti dit "écriture". Cela va de pair avec le travail de la lettre et de la langue, parfois dans le renversement des codes. Artof Popof se définit ainsi : "je suis un brouillon brailleur, un cri scrylique, un écrit décrié, une icône vraie sur fosse sceptique".



Et du travail de la lettre, il y en a à foison dans cet antre de l'expression... Ici, les pochoirs de Mosko & Associés et les bonhommes blancs de Jérôme Mesnager cohabitent avec bonheur avec des stickers et des tags débordants de vie...



L'écrit se retrouve dans les dessins de Retro Graffitism ou comme ci-dessous dans les compositions foisonnantes de Cannibal Letters.


Soklak Elgato (2014)


Alphabets, formes et couleurs convergent tous vers une multitude de messages dont le mot d'ordre reste avant tout : ART.


Dream Catchers (Leeza Pye) - curiosités fabriquées avec des objets trouvés


Si l'édition 2013 paraissait tout à la fois plus folle et plus fouillie (car "pas sage" rappelons-le), l'édition 2014 comportait d'intéressantes variantes, évolutions et nouveautés qui donnent envie de revenir à l'Albatros pour le volet 2015 !

Photos © Chrixcel

Partager sur: Twitter | Instapaper

DERNIERES VIDEOS

Où c'est?