News

Feu rouge pour Roman Tyc

       

Par Kacem |  Publié le Lundi 23 Mars 2015.

L'artiste Tchèque adepte des performances illégales en plein jour a été condamné à de la prison ferme pour ses détournements de feux de signalisation.


David Hons alias Roman Tyc est un adepte des performances illégales en plein jour et en public. L'artiste originaire de République Tchèque est membre co-fondateur du collectif d'artistes Ztohoven dont la signification est "s'en sortir" mais aussi "cent merdes". Il a déjà fait parler de lui à en piratant la chaîne nationale tchèque CT2 pour y diffuser en direct une fausse explosion nucléaire.


Mais c'est son projet Semafory qui a fait parler de lui à un niveau international. Il s'est en effet attaqué cette fois-ci aux feux tricolores de la ville de Prague en détournant la signalétique des passages piétons. C'est pas moins d'une cinquantaine de feux qui ont vu leurs "bonhommes" rouges et vert se pendre, se crucifier ou bien encore promener leur chien... Le tout au nez et à la barbe des passants et à l'indifférence des forces de l'ordre. Sauf que cette performance n'a pas été du goût du gouvernement et cette démarche artistique lui aura valu deux fortes amendes pour vandalisme et un séjour en prison. Roman reçu le soutien de ses fans qui ont accolé un sticker noir sur la tête des "bonhommes" tricolores en signe de protestation.



La peine de mort et la décapitation ont-elles été abolies? Peut-être bien, mais pas à l'égard du Street Art. Voici une vidéo de Roman suivie de quelques unes de ses réalisations :











Partager sur: Twitter | Instapaper

DERNIERES VIDEOS