Covering

Phlegm, le peintre de Sheffield

       

Par Chrixcel |  Publié le Jeudi 9 Avril 2015.

Nous vous proposons un choix de peintures et dessins de Phlegm, avant compilation dans un ouvrage annoncé fin 2012 et toujours très attendu...

"Alphabet Enluminé" (2011)


Typographe, illustrateur, muraliste et observateur incessant de notre civilisation décadente, Phlegm s'impose par son style lyrique et singulier. Son "Grand Oeuvre" se construit essentiellement autour d'illustrations à l'encre, qu'il reproduit presque scrupuleusement sur mur, le tout en noir et blanc.


Sheffield, UK © Chrixcel


Dans le dernier Graffiti All Starz (#18), vous pouviez découvrir ses créatures évoluant dans le secret des mystérieuses friches industrielles de sa ville natale, Sheffield, comme ci-dessus.



Nous vous proposons ici un aperçu de ses peintures de voyages, avec toujours une mise en parallèle avec ses "croquis-jumeaux".



Un navire s'était échoué au large des îles Açores en août 2011 pour le Walk & Talk festival sur un mur texturé aussi beau que l'écume à laquelle il fait penser...



En 2012, Phlegm a plus que jamais mis les voiles pour participer à des festivals de street art et peindre de hautes façades dans les capitales européennes et du Nouveau Monde où il était invité. Paris n'a pas (encore) eu la chance de l'accueillir...



New York, Manhattan, en juillet 2012... Cette planète pourrait fort ressembler à Saturne, avec ses anneaux en colimaçon. 



Comme souvent dans ces compositions animées de personnages "phlegmatiques", la gravure du trait accentue la gravité du propos et la mécanique monotone de la gestuelle révèle le caractère proprement saturnien de l'illustration, où l'homme, après avoir gravi les marches de sa vie, finit au fond d'un trou ! D'autres photos sur Street Art News.



Et pour ne pas être en reste avec la thématique des planètes et de ce tour du monde effréné, c'est en Slovaquie, à Slovice, que le muraliste a peint sur une façade d'immeuble cette boule à facettes aux mille yeux dans le cadre du festival "Street Art Communication" en août 2012...

Jules Verne, auteur du célèbre "Tour du Monde en 80 jours", décrivait ainsi son héros Phileas Fogg : "Calme, flegmatique, l'œil pur, la paupière immobile, c'était le type achevé de ces Anglais à sang-froid qui se rencontrent assez fréquemment dans le Royaume-Uni". Ainsi l'idée que l'on se fait du calme olympien (et désormais olympique) britannique ne date pas d'hier...



Ces ballons aériens, machines volantes et autres vaisseaux imaginaires à l'aune de la révolution industrielle du XIXeme siècle ne sont pas sans rappeler justement l'univers de l'écrivain visionnaire. Ici, on va vraiment "de la Terre à la Lune", tant les tubes oculaires de cette sphère à 360° rappellent les cratères de notre satellite.

Les dispositifs tels que les téléscopes, caméras et autres téléobjectifs sont régulièrement mis à l'honneur dans l'art de Phlegm et s'inscrivaient avec pertinence dans la thématique de ce festival.



En Italie, à Turin, cette composition de globes-oiseaux a été réalisée en septembre 2012 lors d'un festival du nom de "Bunker"... ce sont peut-être des capsules spatiales où évoluent d'étranges astronautes ?



Recroquevillés dans leurs coquilles, on retrouve les mêmes personnages longilignes bien caractéristiques dont seul Phlegm a le secret.



Ils sont également tombés dans la gueule de ce crocodile géant en forme de O (comme Oslo), que vous trouverez peut-être en visitant la capitale norvégienne. Il a été peint à l'occasion du festival ARD*POP-UP en octobre 2012.



À Londres, le fameux spot du quartier de Shoreditch "Village Underground", a accueilli de bien drôles de géants sur ses murs en ce début d'année 2013...



Le mur du Village Underground est désormais sous la curatelle de Street Art London qui prévoit d'y faire défiler des artistes de manière régulière. Après Pablo Delgado en décembre, c'est Phlegm qui inaugure 2013.



Tant de festivals et de voyages auront à n'en pas douter contribué à enrichir le livre que prépare Phlegm, dont voici l'une des couvertures possibles (ci-dessous).



On y devine les heures passées à gribouiller des pages à la lumière ténue d'un lampion, des carnets griffonnés d'esquisses et des idées accumulées en piles de rêves dans la tête... De quoi compléter les bibliothèques déjà bien fournies des passionnés d'art que nous sommes !

Chrixcel


Toutes les photos © Phlegm

Partager sur: Twitter | Stumbleupon | Digg | Delicious | Instapaper

DERNIERES VIDEOS

Où c'est?