Interviews

Nature's Revenge

       

Par Vincent Morgan |  Publié le Mercredi 22 Juillet 2009.

Interview avec Ludo, street artiste connu sous le nom de Nature's Revenge.

FC : D’ou viens –tu Ludo? Raconte-nous tes débuts...
J'ai grandi en banlieue parisienne puis suis venu sur Paris à 18 ans pour la fac. Ayant du mal à supporter d'écouter un prof parler sans rien faire, j'ai voulu changer d'air et suis parti avec un sac à dos en Italie. Là, après avoir vu ce que je voulais, je me suis rangé dans une école d' "art"...


Je me suis mis plus tard au street art avec l'envie simplement d'exprimer quelque chose de personnel sans aucunes prétentions.

FC : Comment tu définirais ton style et ta façon de travailler ?

Je ne sais pas trop si j'ai un style, j'essaye de me faire plaisir avant tout et je fais les choses seulement si j'en ai envie. J'aime mixer diverses techniques comme l'acrylique, la sérigraphie, le découpage et même la bête photocopie.


Sinon, je suis une quiche avec une bombe donc j'essaye de l'utiliser le moins possible ;)

 

Ludo street art

 

FC : Quelles sont tes sources d’inspirations ?
Un peu partout, ce qui m'entoure, ce que je vois.

FC : Fais-tu partie d’un crew ? Tu travailles souvent avec d’autres artistes ?

Non, pas de crew.

FC : Quelle est ta meilleure et ta pire création ?

Sans doute la première pièce que j'ai posée. La meilleure, parce que la première, le kiffe de sortir avec mon matos et d'aller vraiment jusqu'au bout d'une idée. La pire, parce que la première......héhéhé

FC : Niveau musique, films ou boukins quels sont tes gouts ?
Je suis assez ouvert sur tout. J'aime soit ce qui m' est difficile à digérer à la première écoute comme les Boards of Canada par exemple ou Death in Vegas ou bien alors un bon classique des Beastie Boys ou même un Jeff Buckley.
Côté films, c'est assez simple, je ne vais pas au cinéma et je suis plutôt du genre à louer des dvd tranquilles que l'on regarde avec ma femme le dimanche. Le genre de film qui te permet d'aller pisser sans ne plus rien comprendre.....
Le peu que je lis est axé sur l'art en général.

 

musique ludodeath in vegas

jeff buckley

beastie boys

 

 

FC : Si ton style était une chanson ça serait laquelle ?
no idea...

FC : Penses-tu que tes créations doivent être quelque chose qui doit être préservé ou tu penses que leur raison d’être c’est justement d’être éphémère ?
Je pense que de toute façon si tu poses quelque chose sur un mur à l'exterieur, la création est éphémère. Que ça soit par les intempéries ou nos amis de la mairie, la pièce disparaitra mais c'est le jeu.
Les pièces que je mets dans la rue sont faites pour exister comme telles et pour s'intégrer à l'environnement, elles sont là pour une courte durée, et c'est très bien comme ça.

FC : Quel a été ton plan le plus dangereux ?

Par chance rien de bien dangereux pour l'instant.

FC : Quel genre de réaction tu aimerais que ton art évoque chez les gens? Mise à part la réflexion sur notre relation avec la nature et les armes ? Peux tu nous expliquer par exemple quel message tu veux faire passer avec tel ou tel œuvre ?
Sans doute une certaine humilité, reconnaitre que des choses nous dépassent et qu'il faut respecter la place qu'on nous offre.
La nature est une des choses que nous avons complètement délaissé à cause de notre orgueil ou notre égo et qui nous revient maintenant en pleine face.

 

Rose noire en affiche par ludo

 

FC : Comment tu trouves les noms de tes œuvres ?
Ca m'éclate, comme les scientifiques qui font une nouvelle découverte, de nommer mes créations en mixant différents termes. Quelque fois c'est efficace, d'autres fois ça ne fait sans doute marrer que moi....
Je trouve les noms un peu partout, souvent dans des paroles de chansons ou dans les journaux.

FC : Décris-nous une journée typique de Ludo
Bah c'est pas très incroyable et en ce moment c'est rythmé par les biberons de mon premier bébé.

FC : Ton travail utilise plusieur médias, mais quel est ton préféré et pourquoi ?
Sans aucunes hésitations l'acrylique pour la texture et la matière et l'affiche lacérée pour le chaos et le dynamisme.
J'aimerais tellement avoir le temps un peu plus tard d'essayer plus l'huile.

 

Nature revenge street art

 

FC : Quelle différence fais tu entre le street art et le graffiti ?
Pour moi, j'imagine que poser des pièces dans la rue, sur un mur, en utilisant des autres techniques que la peinture peut être qualifié comme "street art".

FC : Cite nous des artistes que tu respectes et dont tu apprécie le travail ?
Je suis un fan de Bast. Sinon j' aime beaucoup le travail de Zevs et des Os Gemeos. Plus classique il y a Villeglé et Georges Mathieu.
Sur Paris en ce moment, les pièces d' Horfé et de Bonom font très très mal.
De retour de Londres, les pièces gigantesques de Sweet Toof m'ont mis aussi quelques bonnes claques...

 

Affiches street art par Ludo dans les rues de paris

 

FC : Quesl sont tes projets pour l’avenir ?
Je viens de réaliser un des projets qui me tenait à coeur; m'offrir une virée à Londres pour aller coller là bas. J'espère continuer à bouger encore et aller voir un peu Brooklyn et Berlin peut-être.
Faire évoluer mon travail est aussi hyper important, apprendre des nouvelles techniques, trouver de nouveaux endroits, ...

FC : Quel est ton but ultime ?
Pas de but ultime, ça serait la déprime si il était atteint et j'arrêtais.

FC : Dédicasses, où quelques mots à rajouter ?

merci à ma femme pour sa grande patience de me laisser du temps pour m'éclater et de supporter mes rentrées "délicatement crades" à la maison.

Merci Ludo!

Ludo sur FatCap

Official Ludo’s site

 

ludo nature revenge

Partager sur: Twitter | Stumbleupon | Digg | Delicious | Instapaper

DERNIERES VIDEOS

Où c'est?