Covering

iphone et Graffiti

       

Par Vincent Morgan |  Publié le Lundi 8 Février 2010.

Voici une série d'applications iPhone dédiées au graffiti. Taguer avec le bout des doigts sur une écran numérique, encore une avancée en matière de technologie graffiti.

 

Il y a un an nous avons découvert la première application graffiti sur iPhone. Il s'agissait de Fat Tag, une application qui permettait sur un écran de couleur (3 couleurs au choix) de taguer avec une pointe biseautée. C'était déjà assez plaisant, et les coulures automatiques participaient au charme de l'application. Dernièrement les créateurs de Fat Tag ont lancé une nouvelle version améliorée en collaboration avec le vandale new Yorkais connu pour ses tags à l'extincteur, Katsu.

 

 

La FatTag Deluxe Katsu edition propose plusieurs couleurs, plusieurs fonds et différents styles de pointes. On commence à s'amuser et à varier les styles. Le geste est toujours naturel et le rendu assez fidèle à la réalité. Une application idéale pour tuer le temps dans la salle d'attente. Le laboratoire de recherche Open Source F.A.T n'a pas fini de nous surprendre, dernièrement ils ont mis en place une adaptation de l'application utilisant un projecteur longue portée. Ainsi vos tags peuvent recouvrir des immeubles entiers de la même façon que le Graffiti Research Lab nous en avait fait la démonstration avec leur laser graffiti il y a deux ans en plein new york.

 

Une encyclopedie des styles


La dernière venue dans le monde des applications  liées au graffiti est l'application "Graffiti Analysis". Si vous vous êtes rendu à l'exposition Né dans la rue à la fondation Cartier, vous avez surement dû remarquer une animation mettant en scène des tags en relief en 360 degrés. L'idée est la même pour cette application impressionnante qui décortique le tracé des tags. Mais attention, Evan Roth, l'initiateur du projet a poussé l'idée jusqu'au bout si bien que l'application enregistre le tag, l'analyse et le répertorie dans une base de donnée au format GML (Graffiti Markup Langage), le nouveau standard digital qui propulse toutes ces nouvelles applications numériques centrées sur le graffiti. Sous forme de fichiers XML, ce nouveau langage archive la forme des lettre dans un fichier texte. Pour les profanes, cette évolution technologique laisse augurer de nombreuses innovations en matière de lettrage et d'animation numérique, et de décomposition des styles. Des légendes du graffiti comme Seen, Jonone, ketone, Twist ont déja archivé leur lettrage. A la manière de Martha Cooper et Henry Chalfant à leur époque, un nouveau style d'archivage des style de graffiti est en train de voir le jour. Laissons le temps nous dire si le succès sera à la hauteur.

 

Graffiti Analysis 2.0 est un projet open source disponible sur les OSX, Windows et Linux.

Voici la vidéo qui parle d'elle -même, et pour plus d'information consultez le site dédié.

 

 

Bonus FatCap:


Pour tous les amateurs de technologie, voici une sélection de vidéo et d'articles mêlant graffiti et technologie. Si vous connaissez d'autres projets n'hésitez pas à nous contacter, ou à participer aux commentaires.

 

Bombe sans peinture

 

(US) Eye Writer

 

(US) Sweatshoppe

 

Light graffiti

 

Le projet Time Bomb

 

Graffiti négatif par El Mac

 

(US) Digital graffiti

 

Partager sur: Twitter | Stumbleupon | Digg | Delicious | Instapaper

DERNIERES VIDEOS