Interviews

Focus sur Limo

       

Par Chrixcel |  Publié le Mercredi 18 Janvier 2012.

FatCap vous propose, en parallèle avec le Graffiti All Starz n°15 actuellement en kiosque, un focus complet sur Limo dont l'univers très particulier mérite qu'on s'y attarde.

Nous avons abondamment parlé des OnOff sur FatCap, et pour cause ! Prolifique, le crew n'arrête pas de produire et il nous semblait aller de soi qu'une interview plus poussée de Limo sur FatCap, en complément d'une présentation dans le nouveau Gas Mag aiguiserait la curiosité des amateurs d'originalité.

On vous invite donc à découvrir d'autres visuels de l'artiste sur le papier (pp. 16-21.), en plus d'autres trésors découverts dans ce nouveau numéro tels que le Chilien Inti, vu récemment en solo show à Paris, les B.Boys & B.Girls de l'Allemand Hombre, les portraits littéralement saisissants de l'Italien Rems 182, et un retour en arrière sur l'art oublié du "pinball"...

Avec Resfe ( 2012)*

FatCap : Limo… 4 lettres pour un blase énigmatique, peux-tu te présenter et nous dire d'où il vient ?

Limo : Je pose LIMO avec le ONOFF CREW.  J'ai 25 ans et ça fait maintenant 3 ans que je signe mes peintures LIMO. L'origine de cette signature est un peu similaire à mon arrivée dans le graffiti et à la façon dont je le perçois. Au départ c'est tout bêtement un surnom provenant d'une blague d'OLSON lors d'une discussion entre potes.

Comme pour moi le graff doit rester une sorte de blague entre potes, un moment de déconne sans trop se prendre au sérieux (on a tout le reste de la semaine pour ça), l'utilisation de ce surnom pour signer mes pièces est venue naturellement puisque c'est avec ces mêmes potes que je graffe.

*

FC : As-tu fait des études d'art ?

Oui, bien qu'au départ je ne pensais pas du tout me diriger dans cette voie-là, la curiosité mais aussi le fait que les filières "plus classiques" ne m'attiraient pas du tout ont fait que j'ai intégré une école d'art à l'âge de 19 ans. C'est là que j'ai pu me confronter aux différentes techniques de dessin, de peinture, de sculpture, apprendre la photo, le graphisme, etc. Cela m'a aussi permis de découvrir au travers de l'histoire de l'art différentes cultures et imaginaires picturaux extrêmement riches  dont je m'inspire aujourd'hui.

Avec Jok et Olson

FC : D'où t'es venue l'idée de peindre sur les murs et quelle est ton expérience du graffiti ?

Mon expérience n'est pas des plus grandes, je peins depuis 4 ans avec des graffeurs dans des spots de graffeurs. Au départ, j'ai commencé par des illustrations que je réalisais dans mon coin. Ce n'est qu'à mon arrivée en école d'art, où j'ai fait la connaissance de JOK et OLSON qui eux graffaient déjà depuis quelques temps, que l'idée est venue de tester ces dessins en grand format. Ils m'ont forcé à sortir le nez de mon carnet de croquis pour aller tester mes dessins dehors.

Avec Jok et Olson*

Je suis tout de suite devenu accro ! Il est plus simple de peindre et de montrer directement son travail sur un mur qui se trouve dans l'espace public, plutôt que d'organiser une expo 2 ou 3 fois par an. Passer d'un dessin A3 assis à un bureau pendant des heures à un mur de 5 mètres sur 3 dans des spots différents en extérieur et visibles par d'autres personnes m'a ouvert des portes pour enrichir, tester, transformer ou "torturer" mon style dans tous les sens.

"Greffe générale" Avec Kanos, Jok et Olson*

Et puis ça m'a aussi permis de découvrir d'autres graffeurs avec des styles et des motivations complètement différents. J'essaie avec le ONOFF de confronter mon style avec celui d'autres graffeurs au travers de featurings qui donnent souvent des choses assez folles.

Avec Stack et Skey *

 

*

 

Avec Olson et Melle Bou *

 

Avec Olson *

FC : Tu sembles t'inspirer de l'imagerie nippone. Parle-nous de ton univers et de tes influences, et décris-nous ton bestiaire…

Pour une grosse partie de mon travail je m'interroge beaucoup sur le fonctionnement des religions et de leur rapport à l'image, de leur manière de raconter et de décrire un univers sacré au travers de textes, de peintures, d'icônes ou de symboles, qui constituent un imaginaire pictural extrêmement riche où chaque chose représentée est sublimée par les formes, les couleurs et les matériaux utilisés.

 

Avec Kure

 

Hopscoth Fest Halifax Canada part1

FC : Le travail de la lettre ne t'attire pas ?

Si bien sûr, mais c'est une autre technique, une autre manière de composer, donc à voir… Et puis des lettres pour dire et écrire quoi ? Mon blase ? Une phrase ? Même si JOK et OLSON essaient à chaque fois de me booster, je ne suis pas prêt de m'y mettre.

 

Personnages réalisés pour la fresque "OnOff" au square Karcher, à l'initiative de l'association Art'Azoï et en partenariat avec la Mairie du XXème.

FC : As-tu déja exposé ?

Oui mais jamais en galerie, plutôt dans des bars où je m'entends bien avec les patrons. C'est vraiment plus sympa comme ça je trouve. Bon même si le cadre est beaucoup moins prestigieux qu'une galerie, l'ambiance est plus chaleureuse, il n'y a pas de commissions, de délais à respecter, et au final beaucoup plus de personnes auront vu mes dessins. 

J'aimerais bien sûr à terme trouver une galerie, pas pour simplement exposer des dessins, mais peut-être pour jouer avec la scénographie, la mise en scène des pièces, faire des installations qui occupent tout un espace et qui jouent avec mes illustrations…

 

Avec Jok et Astro

FC : Quel est ton but dans la peinture, as-tu un idéal à atteindre ?

Je ne me fixe pas vraiment de but à atteindre, je peins, je dessine, ça m'amuse. Je ne pense pas vouloir faire du graff mon métier. J'ai mon boulot d'un côté et l'éclate de l'autre. Pas besoin de les mélanger.

Par contre j'ai toujours envie d'essayer de tester de nouvelles choses, de voir si telle ou telle texture fonctionne bien, si tel effet peut marcher… Faire des pièces de plus en plus complexes et de plus en plus grosses !!! C'est sûr qu'à un moment j'aimerais peindre comme tout le monde des maisons et des immeubles entiers, faire de l'animation avec mes illustrations, un livre, une BD, on verra…

Avec Olson

FC : Avec quels artistes rêverais-tu de peindre ?

Je ne fais pas vraiment de fixette même si je pense directement à des artistes comme les GEMEOS, INTI, ARYZ, TRIANGULO DORADO, INTERESNI KAZKI, PIXEL PANCHO. De la couleur, du gros, du lourd, du talent !

Avec Olson

Un special BIG UP ?

Yes, au ONOFFCREW, JOK, OLSON, KANOS, NEOAR, RESFE, KURE, CRAPO, PERSONE, CAPTAIN KغH ET PUIS AUX ODV, FR75, TSF, PGC, CLUB 300, la famille et les amis !!

Crédits photos : Limo sauf (*) Chrixcel.


Flickr Limo

Site Onoff

Partager sur: Twitter | Stumbleupon | Digg | Delicious | Instapaper

DERNIERES VIDEOS

Où c'est?