Covering

God Bless Stencil

       

Par Vincent Morgan |  Publié le Mardi 23 Mars 2010.

Retour sur l'exposition du duo Milanais Orticanoodles à Paris à la galerie Itinerrance.

Orticnoodles a paris

 

Orticanoodles est un duo/couple milanais qui commence ses créations en 2004. Wally peint depuis très longtemps, a fait des études d’art et de graphisme mais dès qu’il a touché au pochoir, il ne l’a plus lâché. Il trouve l’art contemporain élitiste et refuse la notion de concept.  « Il n’y a pas de concept dans la société moderne. La société n’a plus de valeurs, plus d’idéaux. »

 

Orticanoodles itinerrance

 


Le duo travaille sur ordinateur pour créer ses pochoirs. Il procède par « multilayer » : des couches de pochoirs sont superposées pour créer des effets de profondeur et de perspective. Une partie de l’exposition est composée de sonnettes, façades et mécanique industrielle à dominante sombre, inspirées des villes de Milan, Rome ou Carrare. L’autre au contraire explose de couleurs vives et funky. Wally explique que la couleur de ses toiles est influencée par son humeur lorsqu’il se lève le matin.   

 

 

Orticanoodles pochoirs

 

Coffre fort orticannodles

 

 

La série « Hammer », très colorée, représente des symboles de la société de consommation systématiquement défoncés au marteau. Il ne reste plus grand-chose de la voiture de police. Le réveil qui nous agresse au début de la journée ? Autant le détruire. Ces carcasses de poulet sont aussi déchiquetées, gaspillées. Les canettes de coca écrasées gisent de la plus pitoyable manière. Le même sort est réservé à l’i-pod dans un triptyque acidulé.

 

 

Orticannodles

 

Orticannoodles ipod

 

O

 

Nike ortican

 

Orticanoodles est inspiré par le pop art et l’arte povera, un courant de l’art italien des 60’s qui rejette l’irruption de la société de consommation en utilisant des objets du quotidien comme personnages des réalisations. Les bidons d’huile ou de peintures « fantasmés » sont marqués du sceau de Dieu à la barbe longue et au regard halluciné. Cette représentation divine est omniprésente sur les murs rappelant le leitmotiv d’Orticanoodles : « God bless stencil ».


Exposition Orticanoodles "God Bless Stencil"
Du 11 mars au 04 avril 2010.
Galerie Itinerrance – 7bis, rue René Goscinny 75013 Paris

 

Stencil History X

 

Orticanoodles sur FatCap

 

Texte par Cécile Kost

Le blog de Cécile

 

Photos par Vincent Morgan

Partager sur: Twitter | Instapaper

DERNIERES VIDEOS