News

Djerbahood, le projet 1/2

       

Par Kacem |  Publié le Vendredi 29 Août 2014.

Première visite du projet Djerbahood. Balladez-vous avec l'équipe FatCap dans le village le plus coloré de Tunisie.

(Voir le mur peint par Add Fuel) © Liliwenn


Après un court séjour dans le village d’Erriadh, FatCap revient épaté par le projet Djerbahood. On vous en avait parlé au début du mois, le projet qui s'y déroule actuellement fait l'effet d'une révolution dans le monde du street art. Jamais un projet de cette ampleur n'avait été organisé dans un endroit pareil. Une révolution artistique, qui a certes été enclenchée juste après le printemps arabe, mais pour d'autres raisons ! L'ambition est internationale puisqu’aujourd'hui c’est cent cinquante artistes qui sont, ou seront intervenus tout au long du projet.


© Dan23


« ... j'ai réalisé le portrait d'un habitant du village avec sa voiture, ce qui a provoqué des moments vraiment sympathiques de partages … ».

Dan23

Ce petit village à l’architecture traditionnellement basse et dont la population est multiconfessionnelle, sont en train de vivre un phénomène nouveau : le street art. Un art de rue qui suscite curiosité et agitation chez les habitants, puisque ces derniers n’hésitent pas à venir des localités avoisinantes pour voir ce qui se trame dans les ruelles d'Erriadh. Il y règne une sorte de ferveur quasi palpable qui se ressent dans l’air, qui est visible autour des artistes en plein travail ; les passants s’arrêtent pour contempler les œuvres ou aborder les artistes en train de peindre, les enfants s'attroupent, jouent aux alentours et participent même aux peintures. Fait est que l’interaction qui peut émaner de l’art est en train de se faire, pas seulement avec les autochtones, mais aussi entre les artistes.


Da Bro (Voir œuvres terminées) © Liliwenn


« Nous venons avec notre culture, nous puisons dans celle que nous découvrons. »

Rodolphe Cintorino

Le projet ? Imaginez le concentré d’artistes qu'a pu regrouper La Tour Paris 13 éparpillés un peu partout dans ce petit village. Murs, portails, plaques typiques des compteurs d'eau, toits et coupoles distinctives des houchs (maisons traditionnelles), anciens abattoirs, murs du marché aux voitures (mais aussi quelques hors pistes), sont en train de devenir de véritables supports d'exposition. Cela devrait donner au final un incroyable musée à ciel ouvert qui a pour ligne conductrice : rester en adéquation avec le décor environnant. Liliwenn, qui faisait partie des premiers intervenants nous en a fait part : « … Nous étions le premier groupe à investir le village, village très traditionnel et pas forcément préparé à un tel chambardement. Il a fallu « ouvrir la voie » et faire face à différentes réactions et interrogations. C’est ce qui fait l’authenticité de ce projet selon moi ... » Belle ouverture Liliwenn ! Jettez un œil sur son mur.


Belem © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Twoone © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Nina © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Malakkai © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Pantonio (voir plus sur FatCap Live!) © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Alexis Diaz © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Myneandyour © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


« Ensemble, toutes les œuvres d'art sont devenus un énorme bouquet urbain. »

Kool Koor

Mural, pochoir, graffiti etc, la majorité des disciplines du street art y sont déjà représentées. À l’instar de Faith47, C215, Swoon, Alexis Diaz et j’en passe, les grands noms du milieu sont au rendez-vous mais aussi de jeunes talents. Parmi les œuvres réalisées, une part belle est faite au figuratif ; Twoone, Mosko, Evoca1, Dan23, le duo Orticanoodles ou Btoy (voir les portraits réalisées) ont brillamment apposé leurs styles respectifs.


Monica Canilao © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Evoca1 © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Tupac © Tupac


Stew © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Nespoon © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Sunra © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Mosko © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Orticanoodles © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Herbert Baglione © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Faith47 © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Amose © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Know Hope © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


« Les rencontres avec les artistes sont surprenantes, car au-delà de devenir un Musée à ciel ouvert, ça a été un temps un atelier à ciel ouvert ou chacun a montré un peu de son savoir, de sa technique et y a dévoilé un peu plus de son Univers ; les artistes voyagent toutes et tous avec leurs mondes, le partagent et ça c'est génial ! »

Rodolphe Cintorino


Rea à l'œuvre © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Notons quelques belles collaborations tel que celle de Seth / Pum Pum, Alexis Diaz / Elliot Tupac, Pantonio / Bom.K et enfin la remarquable combinaison Katre / Zepha. Ces deux derniers nous amènent au graffiti et au calligraffiti qui est à l'honneur et qui représente "le pont" reliant cette terre arabe et cet art contemporain, avec des artistes tel que eL Seed, Shoof, Inkman... Mais ça, nous vous en reparlerons dans un prochain article. Suivez avec les liens qui suivent ce nouveau projet excentré et excentrique de l'équipe de la galerie Itinerrance ou avec le mot-clé : #djerbahood.


Seth, Pum Pum © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Saner (premier plan), Tinho & Pantonio (arrière-plan) © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Phlegm, StinkFish © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Bom.K, Pantonio © Liliwenn


Alexis Diaz, Elliot Túpac © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Laguna, Stinkfish © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Tinho,Seth © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps


Laguna, Sebas Valesco © Galerie Itinerrance / Aline Deschamps

Partager sur: Twitter | Stumbleupon | Digg | Delicious | Instapaper

DERNIERES VIDEOS

Où c'est?