News

Plans de Metro NYC

       

Par Sophia Fatcap |  Publié le Vendredi 27 Mai 2011.

Les rois du graffiti new-yorkais réinterprètent le plan de métro de leur ville. En souvenir de l'époque où ils cartonnaient les trains.

Cope2 s'auto-proclame "True legend" et propose deux lettrages (un wildstyle, un bubble) qu'on lui connait bien.

Indie184 et son style si reconnaissable, dont les 'i' en forme de coeur et les éclairs dans le 'd' et le 'e'. Indie fait partie du crew créé par son mari Cope2, les Kings Destroys et les représente en signant "Kweenz Destroy" (devenu le nom d'une marque de vêtements depuis). Cope et Indie étaient à Paris en novembre dernier pour une exposition commune. Si vous avez manqué notre article, c'est le moment de vous rattraper.

StayHigh149 et son fameux détournement du personnage du générique de la série télévisé "Le saint", fumant un joint. Sans parler de sa manière d'écrire les chiffres: on pourrait reconnaitre un tag de StayHigh rien qu'en voyant un "149".

T-Kid, "The nasty"! Si vous ne connaissez pas le personnage, c'est que vous n'avez pas vu l'interview vidéo que nous avons réalisé l'année dernière.

LE pionner du tag à New-York? Si ce n'est pas le seul, c'est l'un des plus connu. Sans doute que cet article du New York Times de juillet 1971 qui présente le jeune coursier de 17 ans n'y est pas pour rien. StayHigh et T-Kid citent Taki183 comme l'un de ceux qui leur ont donné envie de se mettre au graffiti. Quand Cope2 et Indie reprennent le flambeau au début des années 80, il ne reste déjà plus beaucoup de ses traces dans le métro new-yorkais. Son style est par dessus tout représentatif des tags des années 70. 

Partager sur: Twitter | Stumbleupon | Digg | Delicious | Instapaper

DERNIERES VIDEOS