Covering

Metro 3 et graffiti

       

Par Vincent Morgan |  Publié le Lundi 5 Avril 2010.

Reportage sur la Ligne 3 du métro parisien où circulent de nombreux graffiti depuis plus d'un an. Plusieurs photographes vous livrent leurs plus belles photos et vidéos.

Le graffiti sur le metro 3

 

Photographie par Gzave

 

clickclaker graffiti dans le metro 3

 

Photographie par Clickclaker

 

 

Le métro parisien, qu’on se le dise, n’est pas seulement paré des couleurs des affiches de pub ! C’est sur la ligne 3 que tournent les fameux trains graffés que voient passer les happy few qui empruntent cette rame le matin pour aller bosser… Depuis un bon moment elle est réputée comme étant la ligne la plus facile à graffer, et surtout comme la ligne dont les trains sortent le plus sans être effacés.  Les connaisseurs diront que c’est la ligne idéale pour les petits jeunes et les graffeurs étrangers de passage à Paris. Plusieurs photographes arpentent la ligne 3 depuis quelques mois, en solo comme en bande organisée, et ont décidé de réunir leurs trouvailles pour présenter un aperçu de ce qui s’est passé récemment sur cette ligne. Voici le fruit de plusieurs récoltes de longue chasse au tag non-stop au cœur du "métro poli teint" par Gzave, ChrixcelClickclaker, le PGC (Syl et Thias), et Vandalover.

 

 

Vandalisme dans le metro a paris

 

Photographie par Thias

 

 

Graffiti parisein metro

 

Photographie par Chrixcel

 

 

Gzave Metro 3

 

Photographie par Gzave

 

 

Sine graffiti metro

 

Photographie par Syl

 

 

azar metro graffé

 

Photoraphie par Vandalover

 

 

d

 

Photographie par Clickclaker

 


Les premiers graffs visibles sur trains roulants remontent aux années 70-80 à New York et les années 80 en France. Parmi les précurseurs on peut citer notamment Phase2, Tracy168, Cliff 159, Blade, et Dondi. En France les TCG, BBC, CTK, TKC, TRP, 93MC, DCM ont été parmi les premiers à recouvrir des trains et explorer les tunnels du metro.  Le paradoxe bien connu c’est que ceux qu’on pourchassait autrefois pour vandalisme sont aujourd’hui à la fois respectés (ou alors totalement décriés) par leurs pairs et invités à exposer dans les galeries. En septembre 2009, Thalys commandait une fresque à quatre old-timers (SOZYONE, ZEDZSEAK et JONONE - voir l’article du PGC ou de FatCap). Depuis quelques temps déjà on voit partout écrit dans la presse grand public des expressions pour le moins contradictoires…« le graffiti entre au musée »… la société prime ceux qu’elle réprime depuis près de 40 ans.  Etrange paradoxe, qui pointe du doigt les nombreux procès de l’année 2009 à Paris et partout en province.

 

L'épisode de la Station Louvre-Rivoli est à marquer d'une croix rouge : il est le déclencheur d'une chasse au tag ultra répressive de la  part de la RATP, entraînant des punitions sévères (amendes dont les montants dépassent la raison, peines de prison et travaux d'intérêt généraux), et la mise en place d'une politique de nettoyage immédiat et systématique. Il était assez rare de voir des panels sortir pour le grand désarroi des artistes et des amateurs de couleurs, usagers lambdas du petit matin. Cette politique radicale a découragé beaucoup de graffiti artistes. En effet pourquoi risquer de voir sa vie brisée,  si le train graffé ne traverse même plus le réseau et se dirige directement à la station de nettoyage ? Les acharnés ont bien évidemment continué à descendre dans les tunnels, et on peut imaginer la collection de photographies extraordinaire que possède la police Anti-graffiti de la RATP... Nous ne serions pas étonnés qu'elle en fasse un livre dans le futur à la manière de Joe Rivera, ancien membre des Vandal Squad à New York (Section Anti-graffiti de la police de New York) qui a sorti un livre sur le graffiti après avoir envoyé de nombreux artistes derrière les barreaux.

 

Graffiti dans les stations de metro

 

Photographie par Gzave

 

 

les graffiti envahissent le metro 3

 

Photographie par Clickclaker

 

 

graffiti sur metropolitain


 Photographie par Chrixcel

 

 

qq

 

Photoraphie par Vandalover


 

Metro 3


Photographie par Thias

 

 

Depuis les grèves de 2007, la RATP a cessé de nettoyer systématiquement tous les trains taggés avant de les remettre en circulation.  En particulier sur la Ligne 3. Des séries de panels sortaient et tournaient parfois plus de 6 mois avant d'être effacées, on a pu voir les pièces de nombreux graffiti artistes locaux et étrangers, des whole-cars, et de la couleur, du tag dégoulinant, des flops, du ignorant style, des blocs et du wildstyle. De nombreuses théories fantaisistes sur ce changement de politique de la RATP ont été avancées. Certains ont pensé que la station de nettoyage était en panne, d'autres que la RATP a enfin compris que les usagers adorent le graffiti, ou encore que la RATP faisait une étude de consommateurs pour préparer l'arrivée de wagons couverts de publicité... La vraie raison serait le coût du nettoyage. En effet, ce nettoyage revient très cher… comme les produits utilisés actuellement sont mélangés à de l’eau, les trains doivent être isolés de toute source électrique, ce qui n’est pas une mince affaire. Rien que la ligne 3 comporte 54 trains, dont beaucoup sont graffés. Retenir les trains au centre de nettoyage représente un important manque à gagner pour la RATP. Plus les trains sont nombreux à tourner, plus cela rapporte, c’est la raison pour laquelle on voit passer ces trains taggés, malgré les plaintes des usagers et l’image jugée peu sérieuse qui est ainsi véhiculée.

 

tag dans le metro

 

Photographie par Syl

 

 

Soack 156 nbk tag sur metro

 

Photographie par Thias

 

 

 

1

 

Photographie par Thias

 

 

aaa

 

Photoraphie par Vandalover

 

 

Vidéo par Thias

 

 

 

Vidéo par Clickclaker. Les panels qui passent devant vos yeux en moins d'une heure...

 

Nous avons entendu dire que le service de Recherche et Développement de la RATP travaille depuis plusieurs années sur un produit nettoyant qui fonctionnerait sans eau et qui permettrait d'effacer les graffiti sans devoir immobiliser les métros dans des centres de nettoyage à l'extérieur du réseau. En attendant l'arrivée de ce produit diabolique, profitons des couleurs égayant notre quotidien souterrain, et pour nos lecteurs qui ne viennent pas de Paris, voici une sélection de photographies par le PGC, Gzave, Clickclaker, Chrixcel, et Vandalover.

 

graffiti afiler sur metro 3


Photoraphie par Vandalover

 

 

clickclaker graffiti dans le metro

 

Photographie par Clickclaker

 

 

a

 

Photographie par Clickclaker

 

 

Metro 3 graffiti gallieni

 

Photographie par Chrixcel

 

 

Graffiti sur train

 

Photographie par Chrixcel

 

 

gzave

 

Photographie par Gzave

 

 

syl

 

Photographie par Syl

 

s

 

Photographie par Syl

 

 

panel graffiti metro

 

Photographie par Chrixcel

 

 

metro parisien graffiti

 

Photographie par Chrixcel

 

 

ss

 

Photoraphie par Vandalover

 

 

jh

 

Photoraphie par Vandalover

 

 

M3

 

Photographie par Chrixcel

 

 

z


Photographie par Clickclaker

 

 

M

 

Photographie par Chrixcel

 

 

 

un rame de metro graffée à la station gallieni

 

Photographie par Chrixcel

 

 

C

Photographie par Clickclaker

 

 

graffiti sur le metro à paris

 

Photographie par Chrixcel

 

 

Licit metro 3 graffiti et tag


Photoraphie par Vandalover


 

graffiti souterrain

 

Photoraphie par Vandalover

 

 

1

 

Photographie par Clickclaker

 

 

Graffiti ratp sncf


Photographie par Chrixcel

 

 

photgraphie de  graffiti dans le metro

 

Photographie par Thias

 

 

KK

 

Photoraphie par Vandalover

 

 

panel graffiti sur la ligne du  metro 3 à paris

 

Photographie par Thias


 

M3

 

Photographie par Thias


 

Graffiti a gambeta

 

Photographie par Thias

 


 

Thias photographie metro 3

 

Photographie par Thias

 

 

Et pour les gourmands voici le dessert:

 

- Du graffiti sur trains sur FC et sur le PGC

 

- Le site de Gris. Du TER, du Metro, RER, TGV, Double étage,  et des photos d'ambiances.


- Graffiti sur trains en Belgique par bbo. Des updates régulières.


 
Vidéos :

Petit panel
 
 
Crédit de photo:  cf sous chaque photographie.


Crédit texte : Chrixcel et Vincent Morgan

Partager sur: Twitter | Stumbleupon | Digg | Delicious | Instapaper

DERNIERES VIDEOS